Vivre en inde ou comment jouer chaque jour à Claude François dans sa salle de bain

Quand je vivais en Inde j’avais un bel appartement, une salle de bain en marbre mais pas d’eau chaude.

Et la plupart des appartements de Siliguri, la petite ville où j’habitais, ne possédaient pas de chauffe-eau.

Vivre dans une petite ville indienne demande parfois de déconstruire certains préceptes qui nous ont été inculqués : en l’occurrence ici il faut oublier qu’on ne mélange jamais eau et électricité !

A Rome fais comme les romains, j’ai donc fini par me convertir à la culture locale et utiliser une résistance pour chauffer mon eau.

Démonstration

  1. Remplir le seau avec de l’eau
  2. Mettre la tige en bois en équilibre sur le rebord du seau
  3. Plonger la résistance dans l’eau froide et l’accrocher à la tige en bois
  4. Brancher
  5. Attendre environ 1 heure que l’eau du seau soit entièrement chaude
  6. Débrancher et retirer la résistance

Vous aurez compris que la moindre inversion de ces gestes (genre brancher avant de plonger la résistance dans l’eau) serait fatale et entraînerait une électrocution immédiate.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s